spot_img

Les taux d’échec des jeux Web3 est pire que vous pensez

Des taux extrêmement élevés

Le domaine naissant des jeux Web3 a rencontré des difficultés comme le souligne une étude récente de Coingecko. Cette analyse révèle un taux d’échec élevé pour les jeux lancés entre 2018 et 2023. Parmi les 2’817 jeux introduits durant cette période, 2’127 n’ont pas réussi ou sont devenus inactifs, ce qui révèle une tendance préoccupante dans cette industrie en développement.

L’examen détaillé par Coingecko montre une alternance de succès et d’échecs dans le secteur des jeux Web3. Les années 2019 et 2020 ont été particulièrement difficiles, avec des taux d’échec de 94.3% et 94.4% respectivement, signalant un ralentissement majeur dans le secteur, avec la plupart des nouveaux jeux n’arrivant pas à rester actifs.

En 2021, un changement s’est amorcé, coïncidant avec un essor des cryptomonnaies. Cette année-là, 339 des 738 jeux Web3 lancés ont échoué, représentant un taux d’échec de 45.9%. Bien que toujours élevé, ce taux d’échec réduit indique une évolution potentielle pour l’industrie.

Variabilité des taux de lancement et d’échec

2022 a été une année particulièrement éprouvante, avec un record de 742 jeux devenant inactifs ou échouant, malgré 693 nouveaux lancements. Cette année a vu un taux d’échec exceptionnel de 107%, où le nombre de jeux échouant a dépassé celui des nouveaux lancements.

En revanche, en 2023, on observe une hausse des lancements de jeux, avec 720 nouvelles sorties, ce qui représente presque le total des lancements sur cinq ans. Néanmoins, la capacité de l’industrie à maintenir la pérennité et le succès de ces jeux est toujours en question.

2020 a marqué une divergence notable, avec le nombre le plus bas de jeux lancés (86) et le nombre le plus bas de jeux échoués (81) durant cette période de cinq ans, offrant un contraste frappant avec les statistiques globalement négatives.

Conséquences pour l’industrie des jeux Web3

Les conclusions de Coingecko ont d’importantes répercussions pour les acteurs du secteur des jeux Web3. Les taux d’échec élevés soulignent la volatilité et l’incertitude inhérentes à ce domaine émergent. Développeurs, investisseurs et joueurs sont confrontés au défi de naviguer dans un secteur où le succès est fugace et la durabilité rare.

Les variations des taux de lancement et d’échec accentuent la nécessité d’une structure plus solide dans l’écosystème des jeux Web3. Assurer la viabilité à long terme de ces jeux est essentiel pour la croissance et la stabilité de l’industrie.

Roger Blonnay
Roger Blonnay
J'ai bourlingué à travers le monde comme journaliste itinérant. J'ai surtout écris des actualités commerciales et financières avant de plonger dans la cryptosphère en 2016. Ma passion, c'est l'investissement. Mais je m'intéresse également à la compréhension de la crypto du point de vue des finances personnelles et de ses fondamentaux.

Autres Articles

spot_img
4,317SuiveursSuivre

Derniers Articles