spot_img

Tezos et la maison de vente Millon unis pour l’art

La sécurité dans l’art

La maison de ventes Millon, un acteur majeur du marché de l’art en France, s’apprête à exploiter la technologie de la blockchain Tezos via Arteïa pour certifier l’authenticité des œuvres d’art. Ce dispositif, nommé Arteïa Connect, sera inauguré à l’occasion de l’événement dédié aux Maîtres de l’Art Décoratif du XXe siècle qui se tient aujourd’hui, le 7 novembre.

Qu’est-ce qu’Arteïa Connect?

Arteïa Connect se distingue par son innovation, un certificat d’authenticité numérique solidement enraciné dans la blockchain Tezos, marquant une étape révolutionnaire dans la certification de l’authenticité artistique.

Ce qui fait la particularité d’Arteïa Connect est sa méthode sécurisée d’association entre le certificat numérique et l’œuvre d’art physique, au moyen d’une balise NFC cryptée. Cette dernière agit comme un passeport numérique pour l’œuvre, renforçant sa traçabilité et sa valeur sur le marché secondaire.

Une puce NFC avec toutes les informations

Au cœur de ce système se trouve une puce NFC, conçue pour être unique et se détruire si elle est altérée. Elle constitue une identité numérique pour chaque œuvre, incluant des détails vitaux comme la photo de l’œuvre, le nom de l’artiste, le titre, la date, la technique, les dimensions et d’autres données essentielles à l’identification précise de l’œuvre. Si l’œuvre est vendue avec un certificat d’authenticité ou un certificat CITES, une copie numérique de ce document peut également être archivée dans la puce.

En scannant la puce NFC avec l’application Arteïa Authentication, les utilisateurs peuvent accéder à ces informations. L’application conduit les partenaires à un espace Web VIP, où des informations supplémentaires sur l’œuvre, l’artiste, des vidéos et des détails de la vente sont disponibles, facilitant ainsi le dialogue entre le propriétaire de l’œuvre et le vendeur.

Arteïa a collaboré avec divers artistes et ayants droit, y compris Hélène Delprat et Rachel de Joode, élargissant ainsi les types d’œuvres d’art et d’archives documentaires accessibles et collectionnables pour les amateurs d’art du monde entier.

La blockchain gagne du terrain dans l’art

L’intégration de la blockchain dans l’art, offrant des enregistrements fiables et inaltérables, se renforce avec le temps. Millon emploie la technologie Arteïa Connect peu après que la Galerie Christophe Gaillard ait signalé l’utilisation de la blockchain pour authentifier les œuvres de Pablo Tomek.

En outre, le British Museum a aussi pris une initiative novatrice en se lançant dans le métaverse grâce à un partenariat avec The Sandbox, un jeu de métaverse basé sur la blockchain Ethereum.

Cette initiative marque une intégration entre l’héritage culturel et la technologie blockchain, le musée ayant pour projet de créer une collection de NFT pour représenter sa large collection d’artefacts.

Larry Nolan
Larry Nolan
Passionné des cryptos et de la blockchain depuis 2015, je me suis spécialisé dans ce domaine pour avoir un avenir qui me correspond. J'aime écrire des articles pour faire partager ma passion et mes connaissances. J'espère vous apporter ce qui vous manque dans votre crypto vie.

Autres Articles

spot_img
2,743SuiveursSuivre

Derniers Articles