spot_img

Israël utilise l’IA pour des attaques ciblées

Les drones et l’IA

Dans le contexte continu du conflit à Gaza et en Israël, les Forces de défense israéliennes (FDI) ont révélé l’utilisation de leurs systèmes de gestion de ciblage assistés par intelligence artificielle (IA), opérationnels 24h/24 depuis une attaque surprise du Hamas contre Israël le 7 octobre.

Le système, surnommé Les Évangiles et amélioré par l’IA, analyse rapidement les dernières données pour produire des recommandations, ensuite examinées par des analystes humains. Un porte-parole des FDI a expliqué que l’objectif est de rendre le renseignement pleinement accessible aux niveaux des brigades et des divisions et de clôturer rapidement les opérations de ciblage avec l’aide de l’IA.

Le système soutient diverses unités de renseignement, y compris ceux de l’armée de l’air israélienne, du renseignement naval et du Centre de renseignement du Commandement Sud. Les FDI insistent sur le fait que le système vise à réaliser des frappes précises sur les infrastructures liées au Hamas, minimisant les dommages aux civils non impliqués.

Pour des frappes très ciblées

Le système aurait été utilisé pour cibler les domiciles privés de personnes suspectées d’être des membres du Hamas ou du Jihad islamique, selon The Guardian. Tsahal aurait ainsi constitué une base de données de plus de 30’000 militants présumés. Depuis le début du conflit avec le Hamas, l’IA aurait identifié 15’000 cibles potentielles à Gaza, en plus de milliers d’autres cibles terroristes présumées. Ce chiffre représenterait une augmentation significative par rapport aux cibles identifiées dans le conflit de 2014.

Dans un contexte où l’IA devient omniprésente, les armées mondiales cherchent à exploiter cette technologie sur le champ de bataille. Le gouvernement américain utilise également l’IA pour surveiller l’espace aérien autour de Washington. En novembre, il a annoncé des efforts pour établir des normes mondiales pour l’utilisation responsable de l’IA et des systèmes autonomes dans les opérations militaires.

Les USA leader de l’IA militaire

Sasha Baker, sous-secrétaire à la Défense pour la politique, a affirmé que les États-Unis sont leaders en matière d’utilisation militaire responsable de l’IA et de l’autonomie, s’appuyant sur une décennie de principes éthiques et de politiques relatives aux systèmes d’armes autonomes.

Kratos Defence a récemment mené un exercice avec l’armée américaine, testant la capacité de son XQ-58A Valkyrie, propulsé par l’IA, à voler en formation avec d’autres chasseurs de l’US Air Force. Willie Logan, directeur de l’ingénierie de Shield AI, a souligné l’importance de cette technologie pour dissuader les adversaires et sauver des vies, tout en avertissant que l’absence de développement d’outils d’IA par les États-Unis ne signifierait pas que d’autres pays s’abstiendraient de le faire.

Cathy Norton
Cathy Norton
Je baigne dans les cryptos depuis 2012. C'est un domaine qui me passionne. Et comme tout passionné, j'aime transmettre mon savoir qui grandit jour après jour. Un domaine infini qui se renouvelle sans cesse. C'est ça qui est passionnant.

Autres Articles

spot_img
4,317SuiveursSuivre

Derniers Articles