Analyse des huit défis de Ethereum en 2024

Engagement envers les L2

Les principaux développeurs d’Ethereum se sont fermement engagés à utiliser des solutions de mise à l’échelle de couche deux qui fonctionnent au-dessus de la blockchain existante. Cette décision signifie qu’ils ne se concentreront donc pas sur la mise en œuvre d’améliorations au niveau de la couche 1, Ethereum elle-même.

En donnant la priorité aux L2, qui visent à améliorer le débit des transactions et à réduire les frais sans modifier la couche de base, les développeurs pensent pouvoir maintenir la sécurité et la décentralisation du réseau principal Ethereum. On peut mentionner Polygon, Arbitrum, Optimism ou la future Eclipse par exemple. Toutefois, cette approche a été critiquée pour avoir potentiellement négligé la L1. Et cela pourrait nuire à son avantage concurrentiel en tant que blockchain primaire.

Des technologies comme MegaETH

Des technologies MegaETH ont le potentiel de faire passer Ethereum à plus de 100’000 transactions par seconde, une perspective qui a d’abord enthousiasmé la communauté. Cependant, ces avancées sont développées exclusivement sur des solutions L2 plutôt que sur la L1. En agissant comme ça, les développeurs d’Ethereum core visent à réduire la congestion et les frais élevés sur le mainnet, ce qui laisse Ethereum sans aucune amélioration significative de mise à l’échelle. Ce choix stratégique a suscité des inquiétudes quant à la capacité d’Ethereum à rivaliser avec d’autres blockchains qui privilégient l’évolutivité de la couche 1.

Impact de l’absence de mise à l’échelle de la couche 1

L’absence de mise à l’échelle de la couche 1 pourrait placer Ethereum dans une position concurrentielle désavantageuse. Des frais de transaction plus élevés et des vitesses plus lentes peuvent dissuader les utilisateurs et les développeurs. Cela entraîne aussi une baisse de la satisfaction des utilisateurs et de mauvaises expériences. Par exemple, les transactions sur Metamask sont devenues lourdes et prennent beaucoup plus de temps qu’en 2021. En outre, la fragmentation des solutions L2 complique l’interopérabilité des applications décentralisée, ce qui freine l’innovation et la croissance. Ce manque de composabilité est un problème important qu’Ethereum doit résoudre pour rester compétitive.

Couche de disponibilité des données défectueuse

Le concept d’une couche de disponibilité des données (DA) défectueuse est un autre défi pour Ethereum. Cette couche est destinée à assurer le stockage et la disponibilité des données. Mais l’évolutivité limitée du réseau principal a une incidence sur l’efficacité de cette couche. Les projets de grande envergure, comme la symbolisation des actifs du monde réel, nécessiteraient une couche DA évolutive, dont Ethereum est actuellement dépourvue. Des L1 plus évolutives peuvent générer des revenus plus élevés en traitant davantage de transactions, attirant ainsi plus de développeurs et d’utilisateurs. Le fait que la L1 d’Ethereum ne soit pas évolutive la désavantage par rapport à ces alternatives plus évolutives.

Abandon potentiel des écosystèmes L2

Les écosystèmes L2 performants, conçus pour répondre aux besoins d’évolutivité, pourraient finir par abandonner Ethereum au profit de L1 plus évolutives si Ethereum ne répond pas à leurs besoins. Ce changement pourrait entraîner une perte importante d’activité et de valeur sur le réseau Ethereum, ce qui exacerberait les problèmes d’évolutivité et d’adoption. Il est essentiel de veiller à ce que les solutions L2 restent fidèles à Ethereum pour maintenir la vitalité et la croissance de son écosystème.

Privilégier les solutions à long terme

L’approche à long terme d’Ethereum se concentre sur les solutions de mise à l’échelle L2 qui nécessitent des années de recherche et de développement. En revanche, les nouvelles L1 peuvent être développées en quelques semaines à l’aide de technologies de pointe. Ce rythme de développement lent pose un problème important car des concurrents comme Solana déploient rapidement des produits très adaptés au marché qui résolvent à la fois les problèmes d’évolutivité et d’expérience de l’utilisateur. Des temps de blocage plus rapides attirent les développeurs qui ont besoin de résultats rapides. Il est donc essentiel qu’Ethereum accélère ses cycles de développement pour rester compétitif.

Innovation sur la deuxième couche

L’évolution de l’innovation vers les solutions de la couche 2 indique que les développeurs et les investisseurs voient un plus grand potentiel dans ces technologies. Les L2 offrent des transactions plus rapides et moins chères, donc plus intéressantes pour les nouveaux projets et les nouveaux utilisateurs. Cet intérêt croissant pour la couche 2 menace d’éclipser le réseau principal d’Ethereum dont les frais élevés et la lenteur le rendent moins attrayant. Le maintien d’un équilibre entre les innovations L1 et L2 est crucial pour le succès continu d’Ethereum dans un espace en évolution rapide.

Prise de décision centralisée et manque de gouvernance sur la chaîne

Le processus décisionnel d’Ethereum est fortement influencé par un petit groupe de développeurs principaux, dont Vitalik Buterin. Cette approche centralisée peut limiter l’implication d’une communauté plus large et ne pas toujours refléter les diverses priorités de l’ensemble de l’écosystème. La mise en œuvre de mécanismes de gouvernance plus décentralisés pourrait contribuer à garantir que le développement d’Ethereum s’aligne sur les intérêts et les besoins de l’ensemble de la communauté.

Meta Description : Explorer les huit principaux problèmes auxquels est confronté Ethereum, notamment la mise à l’échelle, la technologie L2 et la gouvernance, qui ont un impact sur son avantage concurrentiel et sa croissance future.

Crypto Ayor
Crypto Ayor
Né dans la crypto en 2017. Premier bullrun vécu et premières désillusions. J'ai appris pendant le bear market et le monde des cryptos n'a (presque) plus de secrets pour moi. De formation économique universitaire, j'ai travaillé dans les banques et les Family Offices. La finance est mon background, les cryptos mon avenir.

Autres Articles

spot_img
4,317SuiveursSuivre

Derniers Articles